Diplomatie - Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération - BURKINA FASO
COOPERATION BILATERALE : L’AMBASSADEUR BACYE PRESENTE SES LETTRES DE CREANCE AU PRESIDENT DE L’ETAT D’ISRAËL
mardi, 21 avril 2015

Son Excellence Monsieur Gnama Henri BACYE, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Burkina Faso auprès de l’Etat d’Israël a présenté, le jeudi 30 avril 2015, ses Lettres de créance à Son Excellence Monsieur Reuven RIVLIN, Président de l’Etat d’Israël.

C’est conformément aux règles protocolaires, que Son Excellence Monsieur Gnama Henri BACYE est allé présenter à Son Excellence Monsieur Reuven RIVLIN, les Lettres par lesquelles Son Excellence Monsieur Michel KAFANDO, Président de la Transition, Président du Faso, l’accrédite en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Burkina Faso auprès de l’Etat d’Israël avec résidence au Caire.

Au cours de l’entretien qu’il a accordé au diplomate burkinabé, le Président Reuven RIVLIN a réaffirmé la disponibilité du Gouvernement de l’Etat d’Israël à accompagner le Burkina Faso dans ses projets de développement, nottamment dans les domaines de l’agriculture, de la santé et de l’énergie. Tout en félicitant Monsieur BACYE pour sa nomination, il lui a demandé de transmettre à Son Excellence Monsieur le Président du Faso, au Gouvernement et au peuple burkinabè, l’amitié et la solidarité du peuple d’Israël.

En réponse, l’Ambassadeur BACYE lui a aussi transmis le message d’amitié de Son Excellence Monsieur Michel KAFANDO, Président de la Transition, Président du Faso. L’Ambassadeur a salué l’excellence des relations bilatérales entre nos deux pays. Au nom du peuple burkinabè, il a remercié le Président RIVLIN pour les multiples soutiens que son pays apporte au Burkina Faso en particulier, l’assistance dans les domaines de l’agriculture, de la santé et de l’énergie. Tout en sollicitant le soutien du Président et du Gouvernement israélien, Monsieur BACYE a formulé l’espoir que son accréditation auprès de l’Etat d’Israël puisse contribuer au renforcement des relations entre nos deux pays.

Au cours de son séjour, l’Ambassadeur BACYE qui avait auparavant remis les copies figurées de ses lettres de créance au Chef du Protocole, le 27 avril 2015, a eu des échanges avec les responsables du ministère israélien en charge des affaires étrangères. Ces échanges qui ont porté principalement sur la coopération bilatérale, ont aussi concernés les questions multilatérales.

En rappel, l’Ambassade du Burkina Faso basée au Caire en Egypte, couvre le Liban, l’Etat d’Israël, l’Irak, l’Autorité Palestinienne, le Soudan, la Syrie et le Royaume Hachémite de Jordanie.
DCPM